Économiser de l’argent grâce à une protection adéquate.

Chaque personne qui obtient un prêt hypothécaire se fait demander automatiquement si elle veut une couverture pour ce prêt. Il peut s’agir d’une couverture en assurance vie, invalidité et parfois une assurance maladies graves. Je vais donner quelques caractéristiques entre une assurance vie personnelle et hypothécaire. Ensuite, je vais donner quelques lignes directrices à suivre pour prendre la meilleure décision.

MISE EN GARDE POUR L’ASSURANCE HYPOTHÉCAIRE

  • Il faut répondre à toutes les questions du formulaire de qualification afin d’être certain que la couverture sera en vigueur. J’ai vu plusieurs dossiers où les questions n’avaient pas été répondu par le client… ou n’avaient pas été posé par le prêteur hypothécaire!!!
  • Connaître le montant exact de la prime pour la couverture qui est en vigueur. En général, c’est assez simple à obtenir de la plupart des prêteurs hypothécaires. Par contre, la prime d’un prêteur comme Desjardins n’est pas facile à calculer puisque c’est un taux d’intérêt qui est ajouté au taux en vigueur sur le prêt hypothécaire… il y a un manque de transparence dans cette formule.
  • Il arrive très souvent qu’une assurance hypothécaire est en vigueur mais que le client N’A ABSOLUMENT AUCUN BESOIN D’ASSURANCE… parce qu’il n’y a pas d’analyse de besoins qui est effectuée.

MISE EN GARDE POUR L’ASSURANCE PERSONNELLE

  • Il faut effectuer une analyse complète de sa situation financière afin d’établir s’il y a un besoin en assurance vie. Si c’est le cas alors il faut comparer les différents produits disponibles afin de sélectionner le produit qui correspond au besoin et au budget.
  • Demander au conseiller en sécurité financière de fournir une comparaison des primes auprès de différents assureurs pour un même produit.

CAS RÉELS

  • Il y a un an, j’ai rencontré une personne qui n’était pas mon client. Il est propriétaire de 3 propriétés à revenus. Il avait 3 protections hypothécaires en assurance vie et invalidité sur les propriétés à revenus alors qu’il n’avait aucun besoin d’assurance. Les primes étaient d’environ 8 000$ annuellement pour des protections inutiles… IL EST MAINTENANT MON CLIENT.
  • Il y a quelques mois, j’ai rencontré une nouvelle cliente qui paie 124,02$ mensuellement pour un solde hypothécaire de 494 000$. Après une analyse complète de sa situation, il est clair qu’elle n’a pas besoin d’une telle couverture. Néanmoins, si elle avait eu un tel besoin, elle aurait pu souscrire une assurance temporaire 20 ans (soit l’équivalent de l’amortissement de son hypothèque) pour une prime d’environ 35$ mensuellement disponible auprès de 15 assureurs différents.

EN CONCLUSION

Il est certain qu’une personne qui a vraiment besoin d’une couverture est mieux d’avoir une couverture hypothécaire que rien du tout. Par contre, la prime est TRÈS SOUVENT moins élevée pour une assurance personnelle. IL EST PRÉFÉRABLE D’EFFECTUER UNE ANALYSE DE SA PROPRE SITUATION FINANCIÈRE AFIN D’AVOIR UNE COUVERTURE ADÉQUATE À MOINDRE COÛT… S’IL Y A UN RÉEL BESOIN!!!

Martin Leduc

Symbiose – Gestion et protection du patrimoine